Le horla aura la peau du va-t'en-guerre

Publié le par Moktar Asbicotay

Les hostilités redoutées par les faucons menteurs ont été lancées par les colombes masquées. Tout est clair au pays plongé dans une nuit sans fin dont les scientifiques tentent en vain de percer le mystère. Science bafouée, curiosité encensée, aucun sens même interdit ne pointe le bout de son ombre. Si encore un clair de lune acceptait d'intercéder en faveur des pratiquants du défilé aux flambeaux !

 

Dans le noir le horla s'attache à projeter des agressions : par hasard, les voleurs de promesses engageant pour une fois ceux qui les avaient clamées deviennent ainsi la cible de ce nouvel ennemi de l'intérieur non répertorié dans la liste des individus présentant un risque fort de démence meurtrière par temps orageux.

Publié dans Banditisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article