Silence et dors !

Publié le par A. Rasset

A 97 ans, tu n'es pas allé voter dimanche. Et pendant ta jeunesse - on ne l'a pas oublié ! -, tu t'étais fait gratuitement une réputation de bourreur d'urnes. Réputation dont tu as ensuite (bien) vécu aux frais du contribuable. S'il existait une médaille pour les ennemis de la démocratie, on te l'aurait accrochée depuis longtemps sur la veste que tu sors de l'armoire les dimanches électoraux.

 

Donc, tu n'as pas voté. Tout le monde s'en moque puisqu'une grande proportion de tout le monde a fait comme toi ! A croire qu'un nouveau parti clandestin s'est formé. Enfin, bientôt tu ne pourras plus voter si l'envie t'en reprenait. Ton âge fait la loi plus que les assemblées parlementaires où, faut-il le rappeler, on parlemente dans le bruit à tort et à travers sur les bancs peu garnis...

 

Ton âge, t'arrive-t-il d'y penser ? Non bien sûr. Tu cours, sourd et myope, mais affamé en permanence. La bouffe reine de tous les jours ! Parmi les occasions de se faire plaisir, il reste au moins ça, avec la pétanque et les lotos. A bientôt !

Publié dans Déraison

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article